L'Art de la guerre   (traduction originelle)

Couverture de "L'Art de la guerre "



La toute première traduction française de L'Art de la guerre, parue en 1772. 

L'ouvrage est complété par des commentaires sur cette traduction : pourquoi est-elle l'œuvre d'un jésuite ? Quelle est la qualité du texte produit ? En quoi les éditions modernes se réclamant aujourd'hui "du père Amiot" sont en réalité des textes différents ? etc.

164 pages.

Sommaire

Préambule : L’Art de la guerre de Sun Tzu ou Les Treize articles de Sun-tse ?

Partie I - Les Treize articles de Sun-tse
 Préface
 Article premier - Fondements de l'art militaire
 Article II - Des commencements de la campagne
 Article III - De ce qu'il faut avoir prévu avant le combat
 Article IV - De la contenance des troupes
 Article V - De l'habileté dans le gouvernement des troupes
 Article VI - Du plein et du vide
 Article VII - Des avantages qu'il faut se procurer
 Article VIII - Des neuf changements
 Article IX - De la conduite que les troupes doivent tenir
 Article X - De la connaissance du terrain
 Article XI - Des neuf sortes de terrains
 Article XII - Précis de la manière de combattre par le feu
 Article XIII - De la manière d'employer les dissensions et de mettre la discorde
 
Partie II - Commentaires sur la traduction
 Le père Amiot, premier traducteur de Sun Tzu hors d’Asie
   De Toulon à la cour impériale de Chine
   Savant et passionné de la Chine
   1772, première parution de la traduction du traité de Sun Tzu
   Une indifférence du monde militaire
   Un texte probablement inconnu de Napoléon
 Une traduction éloignée du texte original de Sun Tzu
   La traduction du père Amiot : une imposture ?
   Un texte abondamment délayé et commenté
   Des idées rendues de manière absconse
   Les obstacles rencontrés par le père Amiot
 Une période de léthargie jusqu’en 1971
   Sun Tzu au XIXe siècle
   Sun Tzu au XXe siècle
   Le début du succès 200 ans après sa parution
   Des ersatz largement répandus
   Une postérité tardive… et malheureuse
 Conclusion
 
Annexe I - Extraits de l’introduction à l’Art militaire des Chinois
Annexe II - La version de Lucien Nachin
Annexe III - La version de L'impensé radical
 
Bibliographie